Marionnettes en Chemins 2016

J’ai tendu des cordes de clocher à clocher ; des guirlandes de fenêtre à fenêtre ; des chaînes d’or d’étoile à étoile, et je danse. Arthur Rimbaud

Et voilà la 7ème édition de Marionnettes en Chemins ! En 2004, il a été fondé pour « ouvrir des fenêtres », donner pouvoir à l’imagination.

En douze ans, notre société s’est considérablement accélérée. Des écrans en tous genres nous permettent de voir un monde principalement violent, de le parcourir virtuellement, mais aussi d’apprendre et de partager …

Nous sommes dans des géographies réelles, administratives et virtuelles changeantes : la sensation -souvent- d’être dans un bateau ivre dont nous ne connaissons pas bien la destination.

Nous manquent – toujours- la rencontre, le partage et l’expérience. Les artistes nous aident à prendre le temps d’être au présent, et à donner forme à nos interrogations, nos angoisses et nos joies.

Comme pour les précédentes éditions, ce sera 15 jours de rencontres et de spectacles sur trois départements de la nouvelle région, Hauts de France/ NPCP [1]:

Avec « La tête à l’envers », nous porterons une attention particulière aux petits et avec « La Controverse », aux adolescents.

Avec « Tantôt » d’Eric Bézy, dans un Jardins en Scène, et avec Pauline Delerue, nous serons aussi dehors

Avec le « Roméo et Juliette » de Scopitone, nous danserons

Avec quatre formes très différentes de marionnettes, nous mangerons, boirons et nous discuterons lors de cinq cabarets.

Et en inauguration : les deux spectacles des « compagnonnes » du Tas de Sable- Ches Panses Vertes Thaïs Trulio (2015) et Jurate Trimakaite (2016)

Et en clôture, le spectacle de Marion Belot, Grasse Carcasse, à la Maison du Théâtre, en collaboration avec « On a marché sur la Bulle » et son beau festival de BD.

Merci à tous les partenaires de cette édition : les fidèles (Le Palace de Montataire, le Chevalet de Noyon …), et les nouveaux (On a marché sur la bulle, la CC du Pays de Serre …)

Merci à la belle équipe du Tas de sable – Ches Panses Vertes et à l’équipe technique du festival.

Nous vous attendons avec impatience.

Sylvie BAILLON

Marionnettes en Chemins 2014

Tricotons joyeusement !

Marionnettes en Chemins, c’est un festival biennal qui permet de découvrir la marionnette contemporaine sous toutes ses facettes. C’est un temps fort durant lequel, partout en Picardie, les gens peuvent rencontrer
les artistes-marionnettistes, partager leurs pratiques
et voir leurs créations. Cabarets, spectacles, ateliers… pour tous les adultes à partir de 6 ans.

La première édition de Marionnettes en Chemins date de juin 2004. Dix ans. 6e édition. Alors, voilà une édition qui tricote les différentes actions du Tas de Sable – Ches Panses Vertes, Pôle des Arts de la Marionnette en région Picardie
et qui a grandi depuis.

Le travail de partenariat pour accueillir des spectacles :
avec la Maison du Théâtre d’Amiens, avec le Chevalet de Noyon, avec le Palace de Montataire. Et des rencontres avec les artistes invités. Claire Heggen (Théâtre du Mouvement) est professeur à l’École Nationale Supérieure des Arts de
la Marionnette, Mike Alvarez a été accompagné par le projet européen Trans-form, les Drolatic sont déjà venus dans une précédente édition. Le mouvement, la danse hip-hop et la BD.
Un Gueuloir, pour s’essayer, à donner forme avec la marionnette, à une question : qu’est ce que faire un projet ?
Des jeunes en formation au Conservatoire, qui présenteront leur solo travaillé toute l’année, lors de Cabarets sur les trois départements : à Roye (Centre Socio Culturel Leo Lagrange), Allonville (Le Petit Théâtre d’Argile) et Saint-Gobain
(Le Magasin), ces deux derniers sont des lieux « fidèles » au festival. Une rencontre professionnelle d’artistes qui ont été accompagnés par d’autres structures comme la nôtre. Une soirée dans un magnifique jardin, où seront présentés différentes formes de théâtre de marionnettes :
théâtre mécanique Denino (Compagnie de l’Échelle), théâtre d’objet (Compagnie eLvis AlaTac) et théâtre plastiquement magnifique et shakespearien (Théâtre de la Massue d’Ezéquiel Garcia-Romeu).

Merci à la belle équipe du Tas de Sable – Ches Panses Vertes qui tricote aussi tout ça. Le tricot n’est pas forcément une activité tranquille, contrairement à ce que nous pouvons penser. Il s’agit de fabriquer ensemble une étoffe colorée que nous pourrons transformer et avec laquelle nous pourrons donner des formes différentes et raconter des histoires.

« Nous passons notre vie à nous tricoter. » (Boris Cyrulnik)

Sylvie Baillon,
directrice du Tas de Sable – Ches Panses Vertes

Plus de 1 000 spectateurs
27 événements

En partenariat avec:
Le Théâtre du Chevalet et la ville de Noyon, le Centre Socio Culturel Leo Lagrange – Roye, le Palace de Montataire – Ville de Montataire, la Maison du Théâtre d’Amiens – Amiens Métropole, le Festival Jardins en Scène, Trans-Form – Plateforme transfrontalière de formation et de transmission des Arts de la marionnette, France Car, France 3 Picardie, France Bleu Picardie, la WebTV des Picards et l’Agenda Culturel

Avec la complicité de:
Le Petit Théâtre d’Argile – Allonville, le Magasin – Saint Gobain, Themaa (Association nationale des théâtres de Marionnettes et Arts associés) et le Conservatoire à Rayonnement Régional d’Amiens Métropole

Communes:
Somme (80): Amiens, Roye, Allonville
Oise (60): Montataire, Wariville, Noyon
Aisne (02) : Saint Gobain

Marionnettes en Chemins 2012

Une danse ?
« Danse avec les pieds, avec les idées, avec les mots, et dois-je aussi ajouter que l’on doit être capable de danser avec la plume ? » (Friedrich Nietzsche)

Edition spéciale ! « Marionnettes en chemins » 2012. ! Cinquième édition ! … Dans cette période de grand flottement et incertitude, entre deux élections, invitation a été faite à un collectif d’artistes de venir à la rencontre de notre région. Pas n’importe lequel : celui que Pierre Tual, compagnon puis artiste associé du Tas de Sable – Ches Panses Vertes, a co-fondé avec ses acolytes de la 7 ème promotion de l’Ecole Supérieure des Arts de la Marionnette : le Collectif du Grand Réservoir. Il travaille aussi avec nous sur « les Uckronicks », projet sur trois ans dans le Bocage Hallue et Val de Somme. Mettre en place des « ateliers de création partagée » sur toute la Picardie puis se retrouver pour un bal marionnettique à Noyon : voilà le projet. Evidemment, ce n’est pas tout à fait simple à mettre en place… Pas simple de partager cette envie de ne pas produire du spectacle, mais d’entrer dans des processus de création de formes, avec la conviction que chacun, quelque soit son métier et sa vie, a « quelque chose » et des compétences pour fabriquer ensemble, qui soit de l’ordre d’une pratique artistique. Alors, il y aura un cabaret marionnettes, montrant différentes formes, qui sera présent sur tout le territoire, tous les deux jours ! Il y en aura sûrement un pas (trop) loin de chez vous … Les ateliers, eux, auront lieu surtout autour de Noyon. Merci au Théâtre du Chevalet qui a pris le risque avec nous de co-produire ce bal et cette kermesse finale. Merci à Pierre, Yngvild et Totzly pour leur enthousiasme et leur travail. Et aux membres du Collectif pour la pertinence de leurs propositions : il y a des projets qui se feront peut-être en dehors de ce temps fort. Et merci à l’équipe du Tas De Sable -Ches Panses Vertes !
Et c’est Colette Carrigan, Cie Aksélère, qui ouvre le bal de cette quinzaine avec « Crowning Glory » à la Maison du Théâtre. Décidément le vocabulaire est celui du mouvement !
Cristina Iosif, compagnonne de cette première moitié d’année sera présente aussi avec son solo au Petit théâtre d’Argile… Tandis que Mila, compagnonne de la deuxième moitié de l’année présentera sa petite forme aux Petits Malins à Villers Bocage … François Chaffin, auteur associé en 2010, fera un atelier avec des ados du collège Sagebien. Et ne sera pas loin de quelques cabarets marios. Et venez danser ce 3 juin ! Avec la Brigade Musicale, après vous être promené dans la kermesse, fait quelques jeux marionnettiques et avoir suivi une inititation de danse avec les marionnettes. Une édition spéciale quoi !

Sylvie Baillon
Avril 2012

Plus de 2 000 spectateurs
65 événements

En partenariat avec:
Le Théâtre du Chevalet, le Centre culturel Yves Guyon, la ville de Noyon et avec le soutien de la Communauté de communes du Pays Noyonnais, la Maison du Théâtre d’Amiens – Amiens Métropole, dans le cadre de la coopérative des Arts de la marionnette, France Bleu Picardie, la WebTV des Picards et l’Agenda Culturel

Avec la complicité de:
La Maison InterGénération – Bibliothèque municipale de Venette, la Médiathèque Alexandre Dumas de Villers-Côtterêts, Jean-Marc Chamblay et du Petit Théâtre d’Argile d’Allonville

Communes:
Somme (80): Amiens, Allonville
Oise (60): Noyon, Baboeuf, Venette, Gandru
Aisne (02): Saint Gobain, Villers-Cotterêts (02)

Marionnettes en Chemins 2010

A la croisée des chemins…

Celui qui va d’une édition à l’autre  : le Tas de Sable – Ches Panses Vertes est devenu réalité. Pôle des Arts de la Marionnette en Région Picardie, lieu compagnonnage marionnette, c’est une compagnie qui construit des spectacles, et c’est un lieu où des rencontres sont possibles. Entre des gens et des artistes, entre des artistes et des professionnels de la culture, entre des générations, entre des artistes et des artistes ! … Un lieu-compagnie !
Celui qui va d’un artiste à l’autre : transmettre, accompagner de jeunes artistes dans leur insertion professionnelle …
Celui qui va d’un département à l’autre : le fil rouge tenu par Pierre Tual avec « Naufrages », compagnon du Tas de Sable en 2009, et re- tenu par la création d’ « Une femme seule » de Charlotte Pronau, compagnonne de cette année 2010.
Celui que va emprunter  avec nous François Chaffin, auteur associé à cette édition pour tenir une chronique du festival, festive et décalée…
Celui qui va de combats en mobilisations : des Etats Généraux 2 de la Marionnette (les premiers se sont tenus à Strasbourg), menés par Themaa (Association Nationale des Théâtres de Marionnette et Arts Associés) pour lancer des chantiers de réflexion et de travail dans le champ artistique, économique et politique.
Croisée des chemins qui nous mènent d’un territoire à l’autre,  d’Est (Santerre Haute Somme) en Ouest  (Abbevillois) et du Nord (Bocage Hallue) au Sud (Noyonnais) …
Celui qui va d’un lieu à l’autre : entre la Maison du Théâtre, le Palace, le Chevalet, le Petit Théâtre d’Argile, le Foyer de Vie de Flixecourt, le Musée de Picardie, CSC Etouvie…
Celui qui va d’un spectacle à l’autre : des artistes qui sont déjà venus à des nouveaux venus, des propositions pour tout le monde ! les tous petits, la famille, ceux qui vont voir des spectacles, ceux qui n’en voient jamais… Roland Shön, Punchisnotdead, Garin Trousseboeuf, théâtre inutile, Théâtre La Licorne, AMK, Bouffou Théâtre, ExtraMuros, Pauline Delerue, La Concordance des Temps,…

Celui qu’emprunte au quotidien une équipe sans qui tout cela ne serait pas possible… Merci à eux !
Celui qui va d’une édition à l’autre : celle de 2012 ? Une autre aventure … peut-être sous une autre forme, qui sait ?  !

Une croisée pour prendre son temps, voir, entendre, rire, rêver, nous rendre des possibles, discuter, rencontrer, accoster, apercevoir, contacter, croiser, deviner, percuter, trouver ou ne pas trouver !

MU-SAR-DER en attendant l’été…

Sylvie Baillon
Avril 2010

1175 spectateurs
25 événements
En coréalisation avec:
La Maison du Théâtre d’Amiens – Amiens Métropole, le Palace et le réseau des lieux culturels de Picardie – Conseil régional de Picardie, le Cirque Jules Verne d’Amiens / Pôle Régional des Arts du Cirque et de la Rue et le Centre Social et Culturel d’Étouvie

Avec le soutien de:
La Communauté de communes Bocage-Hallue, la Communauté de communes du Pays Noyannais, la Communauté de communes des Deux Vallées, la Communauté de communes de l’Abbevillois, le Pays Santerre Haute-Somme, le Théâtre du Chevalet et la ville de Noyon, la SACD

En collaboration avec:
Le Pays des Trois Vallées et Spectacle vivant de Picardie

En partenariat avec:
Le Festival les P’tits Malins, l’association le Château Blanc, la MJC de Cambronne-Les-Ribécourt, la Ville de Saint-Gobain, Radio Puisaleine, le Petit Théâtre d’Argile d’Allonville, le Musée de Picardie, la Ville de Ham, le lycée Calvin de Noyon, le collège Pasteur de Noyon, France Bleu Picardie et l’Agenda Culturel

Communes:
Somme (80): Mareuil Caubert, Allonville, Flixecourt, Bellancourt, Amiens, Etouvie, Villers-Bocage, Dompierre Becquincourt
Oise (60): Sempigny, Cambronne les Ribécourt, Montataire, Carlepont, Noyon
Aisne (02): St Gobain

Marionnettes en Chemins 2008

On ne peut pas dire qu’une période d’élection soit favorable à un festival comme le nôtre. Parce que les décisions sont tardives ou empêchées par le calendrier légal. On ne peut pas dire non plus que l’époque soit favorable au partage, à l’exigence…
Enfin, c’est une troisième édition de Marionnettes en Chemins que je suis contente de voir aboutir…
Je voulais des compagnies européennes et internationales, travailler avec des nouveaux territoires. Ce sera pour la prochaine fois !

Pas d’amertume parce que, d’abord je suis très heureuse des compagnies invitées : Battement d’Elle, les Frères Pablof, Maud Hufnagel et Les Estropiés. De jeunes compagnies. Des spectacles que je n’ai pas vus parce que créés cette année ou en cours de création.
Pas d’amertume parce que je mets la main à la pâte, avec une mise en scène au service d’un plasticien : Jean-Marc Chamblay et de son Sylvestre.
Pas d’amertume parce que de nouveaux partenariats se développent : avec La pellicule Ensorcelée de Champagne-Ardenne, et des fidélités se mettent en place : avec L’échangeur de Fère-en-Tardenois, le Théâtre du Beauvaisis, la Maison du Théâtre d’Amiens et l’ACAP – Pôle Image Picardie.
Pas d’amertume non plus parce « Marionnettes en Chemins » se déroulera sur tout le territoire picard.

Il se terminera au Tas de Sable – enfin – fruit de quinze ans de combat et de patience, futur Centre de Développement des Arts de la Marionnette, et Pôle Artistique Régional… Mais nous en reparlerons !

Merci à toutes les bonnes volontés, à tous ces militants de la culture pour tous, professionnels ou amateurs et à Delphine.

Sylvie Baillon
6 avril 2008

700 spectateurs
15 événements

En association avec:
Le Pays de Sources et Vallées, la Communauté de communes de Chauny-Ternier, la Communauté de communes des Villes d’Oyse, la maison du Théâtre d’Amiens, le Théâtre du Beauvaisis, la Commune de Saint-Gobain, la Commune de Barisis

En collaboration avec:
L’ACAP – Pôle Image Picardie, la Fédération départementale des Maisons des Jeunes et de la Culture de la Somme, Cinéma en ballade, le Cinérural 60, la Pellicule ensorcellée de Charleville-Mézières, l’association cardan à Amiens, la bibliothèque de Conty, le Petit Théâtre d’Argile à Allonville, l’Espace Camille Claudel – centre culturel intercommunal à Fère-en-Tardenois, le centre de rééducation de Saint-Gobain, l’établissement hospitalier pour personnes âgées du Jardin des Deux Vallées à Thourotte, l’école primaire Aristide Briand de Ribécourt-Dreslincourt, l’école Saint-Roch à Amiens, le collège Joliot Curie de Tergnier, le collège Victor Hugo de Chauny, le Collège Abel Lefranc  de Lassigny

En partenariat avec:
France Bleu Picardie et l’Agenda Culturel

Communes:
Somme (80): Amiens, Allonville, Monsures, Rivery
Oise (60): Thiescourt, Thourotte, Ribécourt-Dreslincourt, Beauvais
Aisne (02): Saint-Gobain, Barisis, Tergnier, Fère-en-Tardenois, Viry-Noureuil