Cabarets marionnettiques

Roye – 8 juin

 

Elles en auront parcouru du chemin, dans leur minibus. Une petite famille en voyage, une classe de marionnettes qui traverse tout le territoire pour montrer leurs travaux, les textes qu’elles ont monté en solo. Boris Vian, Louis-Ferdinand Céline, Anne Sylvestre, Alexandra Badea, Robert Fisher, Johnatan Brychcy, autant de lectures et d’inspirations différentes, autant de réflexions poétiques et de scènes vivantes.

Marion, Fanchon, Chloé, Olivia, Amandine et Mélanie. Autant de personnalités différentes qui viennent à la rencontre de chaque lieu, autant de messages tissés dans la même étoffe. Il faut cesser de se taper dessus, sur soi et sur les autres, il faut se battre contre l’absurdité du monde avec bienveillance, il faut aimer sans retenue.

On rit, on observe des silences attentifs, on on s’indigne, on se lève à la fin pour crier « bravo ! », on applaudit à tout rompre. De papier, de sable ou de plastique, chaque marionnette met le doigt sur quelque chose de différent, et toutes ensemble touchent à tout et touchent tous les publics.

Il ne reste qu’à souhaiter une belle et longue route à ces jeunes marionnettistes pleines de promesses. Au moins jusqu’au prochain éternuement.